" />

Alain Bruneel

Travail parlementaire

Pendant le confinement, l’activité parlementaire continue

Depuis le début du confinement, le travail du Député est régulier. Malgré la fermeture de la permanence, l’équipe reste joignable au 03 27 08 37 40.

Voici quelques exemples d’interpellations (liste non exhaustive)

Un travail législatif sur le projet de loi de finances rectificatif et le projet d’état d’urgence sanitaire.

Nous avons déposé de nombreux amendements, notamment pour donner des moyens supplémentaires à nos hôpitaux dans le cadre des projets de loi déposés par le Gouvernement pour faire face à la crise sanitaire. Le Groupe communiste a voté contre la loi d’état d’urgence sanitaire. Explications ici

Nous demandons avec insistance que la santé des salariés soit protégée au maximum notamment en mettant à l’arrêt les secteurs non essentiels. Communiqué à lire ici

Le contrôle de l’action du Gouvernement continue de se faire via les séances de questions au Gouvernement travaillées collectivement, et portées par la voix d’un ou d’une Député du groupe.

De multiples relais auprès des services de l’Etat et du Gouvernement.

Le Député et son équipe relayent quotidiennement les problématiques du terrain auprès du Gouvernement et des pouvoirs publics, notamment l’Agence Régionale de Santé et la Préfecture du Nord.

  • Interpellation du Président de la République sur la question des masques à lire ici
  • La question des dotations de masques pour le CH de Somain ou celui de Douai.
  • La situation des infirmiers libéraux et des aides à domicile. à lire ici
  • Relai de la situation à AMAZON Douai où les salariés dénoncent le manque de protections de sécurité. A lire ici
  • Demande de protection des apprentis mineurs qui doivent pouvoir rester confinés à domicile.
  • Contact des bailleurs sociaux et interpellation du Gouvernement pour des mesures d’accompagnement des locataires durant la période de crise.
  • Prise de contact avec la Préfecture pour échanger sur les demandes des Thanatopracteurs.

Des questions écrites déposées.

  • Pour demander le gel des dettes et des crédits bancaires le temps de la crise ainsi que des mesures d’urgence pour le pouvoir d’achat populaire sur l’alimentation et les factures d’énergie. Lire ici
  • Mise en lumière de la situation critique des aides à domicile qui manquent cruellement de masques, de gel, de gants alors qu’ils s’occupent pourtant de publics âgés et fragiles. Lire ici
  • Relai des revendications des policiers qui s’inquiètent du manque de matériel de protection pour assurer leurs missions en toute sécurité. Lire ici
  • Interpellation du Premier Ministre, face aux besoins qui explosent avec la crise sanitaire, de changer de braquet sur l’évasion fiscale.
  • Demande de mise en place d’un moratoire sur le remboursement des intérêts de la dette pendant l’état d’urgence sanitaire afin de dégager des marges de manœuvre financière pour nos entreprises et nos services publics.

Des chroniques politiques  : les héros du quotidien
La chronique numéro 1

Et aussi

  • Solidarité internationale  : demande de libérations des prisonniers politiques Palestiniens et de Georges Ibrahim Abdallah. A lire ici
  • Une démarche envers tous les personnels de santé rencontrés pendant le Tour de France des hôpitaux A lire ici