Alain Bruneel

Sur le terrain

Hôpital de Douai : soutien au piquet de la résistance et de la colère !

Depuis plusieurs jours, le syndicat CGT de l’hôpital de Douai occupe le terrain jour et nuit pour dénoncer les logiques budgétaires qui priment sur l’humain et sur la santé. Installés sur le « piquet de la résistance et de la colère », les agents dénoncent les suppressions de postes imposées par l’Agence Régionale de Santé.

L’hôpital n’est pas une entreprise, c’est notre bien commun  ! Je suis passé à plusieurs reprises soutenir cette mobilisation accompagné de Jacques Michon mais également de Ian Brossat, chef de file du Parti Communiste Français pour les élections européennes de 2019.