Alain Bruneel

Travail parlementaire

Contrats aidés : un plan social inacceptable

Dès le 6 août 2017, j’interpellais la Ministre du travail sur une situation remontée de ma circonscription. On m’indiquait alors que pôle emploi n’était plus en mesure de renouveler ou de démarrer des contrats aidés faute de financements.

Bien que le dispositif des contrats aidés ne remplace pas la nécessité d’avoir de vrais emplois stables et correctement rémunérés, il représente un outil important pour le secteur non-marchand dont les structures sont aujourd’hui soumises à l’asphyxie financière.

L’article de l’humanité

J’ai vite pris l’initiative de réunir les maires du Douaisis, ainsi que les associations et les salariés en contrats aidés. Nous avons interpellé collectivement le Président de la République sur cette décision irresponsable et manifesté en Sous-Préfecture de Douai.

A voir aussi  : l’épisode n°2 du bulletin de liaison