Rencontres

Soutien à un syndicaliste victime de discrimination

J’étais présent au rassemblement organisé le 13 avril devant Engie Home Service pour M. Nordine Tahri, sous le coup d’une procédure de licenciement et d’une mise à pied conservatoire. Accompagné de plusieurs autres élus communistes du Douaisis dont Jacques Michon, maire de Waziers et Brigitte Bonnaffe-Leriche, maire-adjoint de Douai, j’ai apporté mon soutien à ce syndicaliste CGT?, victime de faits racistes, dont les activités syndicales lui apportent préjudice au sein de la direction d’Engie HS. M. Tahri a vu sa demande en justice déboutée par le tribunal correctionnel d’Amiens, l’affaire est par conséquent portée devant la Cour d’Appel, le 12 juin.

Les autres articles

Recevoir l'infolettre :

Vidéos RSS

Une démarche initiée par des citoyen-nes, des acteurs du monde associatif, syndical et politique et soutenue par :