Se former au XXIe siècle

Formation professionnelle : un enjeu de société

Dans un contexte de crise économique et sociale, il apparaît toujours difficile de parler formation professionnelle comme perspective d’avenir. Les salariés perçoivent souvent cette thématique comme un outil de gestion à court terme, ne visant qu’à répondre à l’urgence sociale du moment.

En effet, il est toujours plus aisé d’appréhender la question en amont quand le salarié n’est pas menacé par l’insécurité sociale. Néanmoins, la montée en qualification des salariés est une nécessité pour toujours mieux anticiper les mutations économiques.

Les politiques de formation doivent être définies pour répondre aux demandes des individus. Il est urgent de réfléchir, au niveau gouvernemental, à la création d’un véritable dispositif de sécurisation des parcours professionnels des salariés, en créant les passerelles nécessaires pour leur permettre d’engager des reconversions professionnelles de manière fluide, tout en leur garantissant les revenus.

Les moyens financiers existent pour le faire, il suffit de repenser le système et d’affirmer une volonté politique novatrice en la matière.

PROPOSITIONS

Création d’un vrai service public de formation

accessible à toutes les personnes en recherche d’emploi et aux précaires, leur permettant d’accéder à des qualifications de tout niveau. Cette formation doit aussi permettre aux personnes en activité et qui le souhaitent d’engager une reconversion.

Redonner à l’AFPA sa place historique,

en lien avec sa capacité à former sans référence aux acquis scolaires, contribuera à la qualité de ce service public. Il faut répondre au droit à se former de chacun. Il faut le faire en sortant du pur compassionnel pour les publics les plus en difficulté et qui ont besoin d’un accompagnement respectant leur dignité.

Une formation rémunérée pour la VAE? (Validation des Acquis de l’Expérience)

en direction des salariés et demandeurs d’emploi qui souhaitent sanctionner leur expérience professionnelle par un diplôme.

Doublement du montant de la Bourse régionale

en faveur des demandeurs d’emplois non indemnisés par pôle Emploi qui font preuve d’un projet de formation.

Les autres Thématiques

Recevoir l'infolettre :

Vidéos RSS

Une démarche initiée par des citoyen-nes, des acteurs du monde associatif, syndical et politique et soutenue par :