Adoption à l’unanimité de la revalorisation des retraites agricoles

La première mesure pose le principe d’une retraite à 85 % du SMIC net au 1er janvier 2018, au lieu des 75 % prévus par le droit actuel. Cette mesure répond à une revendication forte des associations de retraités et des syndicats agricoles.

Ce vote unanime confirme également la mesure de financement de cet objectif par une taxe additionnelle à la taxe sur les transactions financières proposée par le rapporteur André Chassaigne. Cette nouvelle recette du régime complémentaire obligatoire des non-salariés agricoles permettra d’assurer à la fois le retour à l’équilibre du régime, tout en garantissant les ressources nécessaires à l’atteinte de 85 % du SMIC.

L’autre volet du texte consacré à la revalorisation des pensions de retraites dans les outre-mer au regard de leur extrême faiblesse et des inégalités de traitement a également été adopté. Il prévoit le bénéficie d’attribution de points complémentaires et l’extension du bénéfice du régime complémentaire aux salariés agricoles dans les outre-mer.

Cette avancée législative majeure obtenue au bénéfice de dizaines de milliers de retraités agricoles par les députés du groupe de la gauche démocrate et républicaine va suivre son parcours parlementaire. Elle pourra être très rapidement mise en œuvre dès le vote conforme du texte par les sénateurs. Les retraités agricoles et les exploitants agricoles attendent dès maintenant ce geste fort de soutien, de reconnaissance de leur travail et d’amélioration de leurs conditions de vie.